Les contrôles à l’introduction en élevage Bovin

L’introduction d’un animal dans un troupeau, que ce soit pour un achat, un prêt ou une pension, représente un risque sanitaire majeur qui peut avoir pour conséquence des pertes importantes (avortements, mortalités…).

C’est pourquoi, le contrôle à l’introduction est obligatoire pour certaines maladies et fortement recommandé pour d’autres.

 

LES CONTRÔLES A RÉALISER LORS DE L’INTRODUCTION DE BOVIN

 

 

 MODALITÉS DE REALISATION DES CONTRÔLES

 

 

 

Cliquer-ici pour télécharger le document “Demande de dérogation au contrôle IBR à l’introduction.

 

POURQUOI UTILISER UN BILLET DE GARANTIE CONVENTIONNELLE ?

La BVD, la Néosporose, la Paratuberculose et la Besnoitiose ne sont pas des vices rédhibitoires : cela signifie que le vendeur n’est pas obligé de reprendre l’animal en cas de résultat positif lors du contrôle à l’introduction.

Le billet de garantie conventionnelle est un accord écrit, passé entre acheteur et vendeur, qui précise les conditions de reprise de l’animal réagissant ou du lot entier. Ce document est disponible au GDS 64.

Vous pouvez le télécharger en cliquant ici Billet de garantie conventionnelle.

 

QU’EST-CE QU’UN TRANSPORT MAITRISE ?

Voici les conditions à respecter pour qu’un transport soit considéré comme maîtrisé :

  • Transport direct de l’exploitation d’origine à celle de destination,
    • Délai maximum de 24 heures,
    • Sans rupture de charge,
    • Sans contact avec des bovins d’autres cheptels,
    • Dans un véhicule propre et désinfecté.
[Haut]