Les actions de l’I. B. R.

/ / VOIR LES CARACTÉRISTIQUES
DE LA MALADIE

 

LA REGLEMENTATION IBR

 

UN STATUT IBR POUR CHAQUE CHEPTEL

Tous les cheptels sont concernés et se voient attribuer un statut vis-à-vis de l’IBR :

  • „INDEMNE D’IBR : troupeau ne détenant aucun bovin positif ou vacciné en IBR, respectant les conditions d’introduction et de prophylaxie de cheptel, et ayant obtenu des résultats favorables consécutifs à 2 séries d’analyses de sang sur tous les bovins de plus de 24 mois ou à 4 séries d’analyses de lait de tank.
  • „EN COURS DE QUALIFICATION : troupeau ne détenant aucun bovin positif ou vacciné en IBR, respectant les conditions d’introduction et de prophylaxie de cheptel, et ayant obtenu des résultats favorables à une des séries d’analyses citées ci-dessus.
  • „EN COURS D’ASSAINISSEMENT avec ou sans positifs : troupeau détenant au moins un bovin positif et/ou valablement vacciné contre l’IBR ou troupeau ayant éliminé son dernier bovin vacciné mais n’ayant pas encore obtenu de résultats favorables à un contrôle de prophylaxie = cheptel à risque.
  • „NON CONFORME : troupeau ne respectant pas la réglementation IBR, dans lequel le risque IBR n’est pas maîtrisé = cheptel à risque.

MESURES DE PROPHYLAXIE

  • Cheptels indemnes ou en cours de qualification : analyses de sang sur les bovins de plus de 24 mois 1 fois par an ou analyse du lait de tank 2 fois par an.
  • Cheptels en cours d’assainissement ou non conformes : analyses de sang sur les bovins de plus de 12 mois, afin d’identifier plus précocement les bovins infectés et limiter la contamination au sein du troupeau.
  • Dérogation pour la campagne 2017/2018: contrôle des bovins de plus de 24 mois dans les cheptels en cours d’assainissement ayant éliminé leurs derniers bovins positifs.
  • En cas de résultat positif confirmé lors de la prophylaxie, contrôle complémentaire des bovins de 12 à 24 mois, dans un délai de 1 à 6 mois après notification des résultats.

CONTROLES AUX MOUVEMENTS

  • Tout bovin issu d’un cheptel non indemne d’IBR doit être soumis à un dépistage IBR dans les 15 jours précédant son départ.
  • Tout bovin introduit, quel que soit son âge, doit être isolé et soumis à une analyse IBR individuelle réalisée 15 à 30 jours suivant sa livraison pour prendre en compte le risque de contamination lié au transport ou à l’allotement.
  • Dérogation au contrôle à l’introduction possible pour les bovins issus de troupeaux indemnes, en cas de transport maîtrisé (cliquez ici pour télécharger le document).

Pour plus d’informations consultez la page : Gérer les introductions en élevage Bovin

TRANSHUMANCE

Accès aux pâturages collectifs interdit pour les bovins positifs en IBR (même vaccinés contre l’IBR)

-> Applicable dans les Pyrénées-Atlantiques à partir de la campagne de transhumance 2019

SEPARATION DES CIRCUITS

La séparation des circuits doit être totale, avec absence de contact entre des bovins de statuts différents à l’occasion d’un transport ou d’un rassemblement (concours, pâturages collectifs…).

Tout bovin en contact avec un bovin reconnu infecté en IBR sera considéré comme infecté.

REGLES POUR LES BOVINS POSITIFS

Tout bovin conclu positif en IBR doit être vacciné dans un délai de 1 mois suivant la notification du résultat.

Tout bovin positif et vacciné contre l’IBR ne peut sortir de l’exploitation qu’à destination de l’abattoir ou d’un cheptel d’engraissement dérogataire en bâtiment fermé.

Tout bovin positif non valablement vacciné contre l’IBR ne peut sortir de l’exploitation qu’à destination de l’abattoir.

Etiquette « BOVIN POSITIF IBR » obligatoirement collée sur l’ASDA.

Objectif : empêcher l’introduction de bovins connus positifs dans les cheptels en cartes vertes.

IBR Carte Verte Bovin Positif

 

 

 

Protocoles de vaccination contre l’IBR

IBR Non Respect des Mesures

[Haut]