Bâtiments et santé animale

AMBIANCE ET BIEN-ETRE ANIMAL

Le bâtiment : une des clefs de la gestion en santé animale !!!

 

La maîtrise des risques sanitaires courants (diarrhées néo-natales, pathologies respiratoires, mammites environnementales, problèmes de gestion des taux cellulaires, piétin, maladie mortellaro…) constitue pour certains éleveurs un vrai « casse-tête » et occasionne parfois des conséquences économiques importantes.

L’ambiance générale d’un bâtiment d’élevage constitue un des  facteurs déterminant de la gestion sanitaire d’un troupeau.

 

POURQUOI REALISER UN DIAGNOSTIC D’AMBIANCE ? 

Le diagnostic d’ambiance sert à évaluer l’incidence d’un bâtiment sur les conditions de vie des animaux et à déterminer les conséquences potentielles sur l’état sanitaire de ces derniers.

Un bâtiment mal conçu peut favoriser l’apparition ou la propagation de certaines maladies : broncho-pneumonies enzootiques, adénomatose, maladies à virus (BVD, RSV, grippes, etc…), diarrhées néo natales,  mammites d’environnement, pathologies du pied, fragilisation et fébrilité des animaux.

N’oublions pas également qu’une mauvaise ambiance joue sur la pérennité du bâtiment et du matériel qui le compose. Par exemple, des problèmes de condensation provoquent des dépôts de rouille sur la charpente. Les plaques de fibrociment noircissent, des coulures sont présentent sur les murs et portes métalliques.

 

COMMENT DECELER UN PROBLEME D’AMBIANCE ?

Sans avoir le matériel adéquat, l’éleveur peut lui-même, grâce à l’odorat et à la vue, faire un premier constat :

  • Le poil ou le lainage des animaux est humide,
  • Les animaux mouchent et toussent,
  • Odeur piquante d’ammoniaque,
  • Signes d’humidité et de condensation (gouttelettes sur les murs et sur les pannes métalliques, apparition de rouille…),
  • Courant(s) d’air ressenti(s),
  • Les plaques de couverture en fibrociment noircissent,
  • Comportement des animaux illogique (rassemblement dans une partie du bâtiment, stress).

Une ou plusieurs de ces observations, associées ou pas à une dégradation de la santé des animaux, doit poser la question de l’ambiance du bâtiment et de la réalisation d’un diagnostic.

 

QUELLES SONT LES SOLUTIONS D’AMELIORATION ?

Avec l’aide de matériel adapté, on peut mesurer divers paramètres (hygrométrie, vitesse de l’air, température, taux d’ammoniac, température de la litière)  permettant d’obtenir des renseignements importants. Enfin, l’utilisation d’un fumigène met en évidence la circulation de l’air et on peut apprécier si le renouvellement de l’air est satisfaisant.

Brise Vents

  • Tout d’abord, le respect du bien-être animal impose des surfaces d’aire de vie et de volume disponible minimum par animal (normes Institut de l’Elevage).
  • Renouveler l’air du bâtiment en évitant les courants d’air. Pour cela, il faut également respecter les normes d’entrée et de sortie d’air adaptées à la catégorie d’animaux et au système de production de l’élevage.
  • Le type de matériaux utilisé pour l’entrée et la sortie d’air est également très important. Par exemple, une entrée d’air doit être réalisée avec la pose d’un brise-vent (bardage ajouré, tôles perforées, filet brise-vent).

Un nombre important de paramètres entre en jeu et, à chaque cas ou type de bâtiment, une solution adaptée existe.

 

LA PREVENTION SANITAIRE

Des animaux élevés dans un environnement favorable peuvent exprimer tout leur potentiel « santé » et « productivité ».

La gestion des traitements (antibiotiques, anti-inflammatoires…) devient un problème majeur dans les élevages (délai d’attente, commercialisation…). C’est pourquoi limiter au maximum les stress environnementaux, pouvant être déclencheurs de soucis sanitaires, devient primordial.

 

 

 

CONTACTEZ UN TECHNICIEN

L’ambiance dans un bâtiment est un des éléments primordiaux dans la gestion du risque sanitaire.

Lors de la construction d’un bâtiment ou de sa rénovation, il est important de prendre contact avec un technicien spécialisé pour éviter toute erreur de conception.

De plus, lors de problèmes sanitaires, pensez à un diagnostic bâtiment.

 

[Haut]